Coronavirus : la phase 2, exit la règle des 100 kilomètres mais à partir du 2 juin, ce week-end encore limité. Les règles pour se déplacer, le point

Coronavirus : le déconfinement progressif, les règles pour se déplacer

IMPACT TRAFIC Fin du confinement, mais une liberté de circulation très encadrée.
Un trafic routier reste relativement calme depuis le début de la semaine, le point sur les mesure toujours en cours.

À quoi s’attendre ce week-end ?

Certes ce sera un week-end prolongé, mais Bison Futé a suspendu ses couleurs, ce sera vert.

Le trafic vers les côtes pour les locaux resteront importants dans la limite du département ou des 100 kilomètres. Avec la distance, le trafic devrait être plus quotidien avec un va-et-vient dans la journée généralement, le trafic pourrait être soutenu sur les agglomération balnéaires.

La phase 2 : attention valable qu’à partir du 2 juin

Plus de département en rouge, en métropole, seule l’Ile-de-France passe en orange, mais sans distinction circulation avec les autres régions désormais toutes en vert.

La limitation de 100 km pour les déplacements sera levée sur l’ensemble du pays.

D’autres annonces avec quelques effets probables sur le trafic

L’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes dans l’espace public est maintenue partout sur le territoire jusqu’au 21 juin, donc pas de manifestation possible jusqu’à cette date.

Les restaurants et les bars rouvriront en zone verte, seules les terrasses seront ouvertes en zone orange, donc en Ile-de-France. Avec les nouvelles règles, l’extension possible des zones de terrasse pourrait être synonyme d’axes fermés à la circulation.

Les mesures de la nouvelle phase du déconfinement seront effectives jusqu’au 22 juin.

Comment calculer les 100 kilomètres ? encore valable jusqu’au 2 juin

Même si les forces de l’ordre ne disposent d’aucun outil officiel certifié, il est parfois difficile de connaître la zone autorisée, ne correspondant pas au trajet routier, mais à la distance à vol d’oiseau.

Un outil gratuit est disponible sur web et mobile, https://covidradius.info/, permettant depuis son lieu actuel ou choisi de découvrir sur une carte cette zone autorisée.

L’attestation si vous voulez circuler au delà 100 km à vol d’oiseau à partir de son domicile et non son lieu de résidence actuel, reste valable le week-end prochain.

En cas de non respect, l’amende sera de 135 euros si vous n’êtes pas en règle.

La règle des 100 kilomètres ne s’applique pas si on reste dans le même département, par exemple, un trajet Pau/St jean de Luz est possible malgré les 115 kilomètres, les deux communes étant dans le même département, les Pyrénées Atlantiques.

Aller au delà de 100 kilomètres

L’attestation est disponible en ligne sur le site https://www.interieur.gouv.fr/ et la version numérique à l’adresse https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/

Le trajet restera interdit sauf en cas de « motif impérieux », « familiaux » ou « professionnels », a indiqué le Premier ministre, pour un décès, de l’assistance à une personne vulnérable ou de l’exercice de son métier de transporteur routier (NDLR c’était déjà le cas pour le dernier exemple en période de confinement).

Une nouvelle attestation sera publiée pour déroger à la règle des 100 kilomètres, sur motifs professionnels ou personnels impérieux, cependant elle n’est pas disponible sur le site du ministère de l’Intérieur actuellement.

Le port du masque

Les masques seront obligatoires dans tous les transports en commun pour tout voyageur à partir de l’âge de 11 ans.

Des frontières toujours filtrées

Elles restent fermées mais la libre circulation des travailleurs transfrontaliers reste préservée a indiqué le ministre de l’Intérieur.

Entre la France et la Suisse, un macaron spécifique a été mis en place pour les personnels de santé afin de faciliter le passage.

Stationnement gratuit, fini !

La plupart des communes avaient suspendu le stationnement payant, celui-ci redevient payant dans de nombreuses agglomérations, renseignez-vous cependant auprès de votre commune.

Prenez soin de vous et des autres, limitez vos déplacements.

Mis à jour Juin 2020
Journaliste : Benoît QUENET-BEAUVALLET.


L'essentiel des prévisions et des alertes trafic.

Dernière actualisation
09:20.

Une journée habituelle

Une semaine marquée par des orages, ceux-ci pourraient nettement dégrader les flux de trafic

IMPACT Le trafic devrait être affecté, surtout si ces lignes orageuses touchent les régions pendant les pics de circulation.

Fermetures nocturnes la semaine du 20 au 26 juin entre autre avec A13, A14 et plusieurs tronçons d’A86

IMPACT Mesures progressives avec des bouchons en aval des fermetures avant l’horaire. Évitez ces secteurs largement et les axes à proximité.

Travaux jusqu’au 30 septembre sur la plate-forme aéroportuaire de Paris-Orly. Difficultés prévisibles sur A106.

IMPACT Difficultés sur l’A106 sur le secteur d’Orly, évitez ce secteur.

suivez-nous sur les réseaux sociaux

MÉTÉO ROUTIÈRE
Des chaussées humides

IMPACT Les pics de trafic devraient être amplifiés par les chaussées humides et les averses parfois fortes.

Risque sur le trafic

pluie

Après une période sèche, la pluie rend les chaussées très glissantes car grasses et réduit encore plus l’adhérence.

Orly

Les prévisions à 7 jours

LE BRIEF
Un week-end probablement chargé vers les côtes

Un week-end marqué par encore des orages sur une partie du sud-ouest samedi s’étendant vers les Alpes dimanche fin de journée

IMPACT Le temps plus frais pourrait limiter le nombre de déplacements sur l’Atlantique, plus chargé vers la Méditerranée.

Premier week-end de juillet, hors vacances scolaires, mais déjà coloré

Essentiellement entre Lyon et la Méditerranée

L’A10 surtout aux abords de St Arnoult

IMPACT L’effet ne devrait se faire sentir surtout à hauteur de St Arnoult, attention notamment à la « nocturne » dimanche.

surtout l’A13

le 100% week-end et vacances sur les réseaux sociaux



22:04 A86 (92) Route fermée / Hauts-de-Seine (Le Plessis-Robinson) •••

05:30 Melun (77) : pluie forte. •••